TOGO

26 décembre 2006

Bien rentrée..

sa yè, bien rentrée au pays. Le retour n'a pas été facile... Se séparre de bons amis pour une durée indéterminée n'est jamais simple... Hyacynthe, Océnie et Ogino nous ont accompagné a l'aéroport (ou nous étions d'ailleurs en retard, comme d'hab'... vlà la panique, comme si on avait besoin de ces emotions et stress en plus...). Adieux ou au revoir ? Difficile... Derniers remerciements, derniers au revoir, derniers cadeaux, lettres... mots.. Puis nous voila parties, dans l'avion, pleurnichouille avec l'impression que jamais on va réussir a s'arrêter de pleurer.. Puis atterissage, a Paris, le froid nous frappe de plein fouet... Mais le petit déjeuner nous attend dans une des cafétéria !!! Chocolat chaud, pain au chocolat fondant , jus d'orange frais. MIAM !!! Quel bonheur. J'ai comme l'impression que les gens me regardent bizarrement qd je sens mon lait chaud , que je ferme les yeux pour mieux le savourer... Mais quel plaisir !!! Ils ne peuvent pas comprendre... Puis direction avion de Nantes. Cette fois, on ne s'est pas perdues ! trop fortes ! On était vraiment nazes. pas beaucoup dormi, beaucoup d'emotions en même temps. Puis arrivée a l'aéroport, et à peine descendues quelques marches que des flashs nous illuminent le visage.... Et non, ce ne sont pas des paparrazzis qui nous attendait, mais pluto nos familles, munies d'appareil photos, qui nous mitraillaient littéralement a travers la baie vitrée. Echange de sourires, de regards, mais la baie vitrée nous sépare jusqu'au moment ou nous récupérons enfin nos bagages... Alors, enfin, ce sont les retrouvailles. On me dit que j'ai bronzé, que mes tresses sont jolies, que mon pantalon est dégueulasse... ça y'est on est arrivé !!!

Posté par marie_togo à 21:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]


19 décembre 2006

Suite de la correspondance

les élèves togolais ont donc reçu leslettres des petits yoo de venansault. Puis nous avons fait une petite intervention pour leur expliquer ce que devait contenir la lettre: Nom, adresse, age, classe, présentation famille... passions... Puis quelques questions... Nous les avons ensuite laisser écrire un brouillon, en les aidant aussi à répondre aux questions des yovo ds leurs lettres. Nous les avons aussi aidé a orienter leurs questions aux français en général, c'est du genre est -cequ'il fai chaud en frce? Y'a t il l'harmattan ? Que mangez-vous.... Pour répondre à ta question aline, oui, Jean Pierre l'instit' dont j'ai parlé a ce projet très a coeur, et les gens de l'asso poursuivent notre mission. Ils seront la pour chaque rassemblement desjeunes correspondants, et reliront les lettres avant leur enoi. Ils financeront peut être aussi certains envois car l'école n'aura peut être pas les moyens chaque fois.

Après que leur lettre soit terminé, les élèves ont fait de beaux dessins, la plupart sont pluto doué...  Puis nous avons relu chaque lettre aec l'enfant, afin de vérifier qu'aucun propos dérangeant ne figurait... C'est là que nous avons pu constater que sur certaines lettres, on trouvait des "je veux un ballon de football et de l'argent"... Pas évident de leur faire comprendre... Je les comprend, d'un coté on leur explique que ce n'est pas possible de retrouver ça dans leurs lettres, et d'un autre le directeur leur demande s'ils veulent un ami français, s'ils veulent des cadeaux... C'est troublant pour eux... Mais l'asso va bien reprendre ce point avec le directeur. Nous avons aussi pris en photo chaque élève avec son nom, pour pouvoir ramener une photo de cxhaque correspondant a celui frçs, eux-mêmes n'ayant pas forcément les moyens...

Les profs en ont fait autant et nous ont donné des lettres pour correspondre avec des enseignants frçs. Si çaintéressequelqu'un, vous pourrez ainsi échanger sur les manières d'enseigner, programmes, enfants... ça ne peut être qu'enrichissant...
Nous sommesdonc satisfaites, nous allons rentrer avec une lettre réponse pour chaque enfant yovo, et même des lettres pour enseignants. Notre mission est donc a moitié accomplie, reste a savoir si tout ça tient dans la durée... J'ESPERE

Posté par marie_togo à 00:59 - Commentaires [16] - Permalien [#]

18 décembre 2006

le projet est lancé !!!

ça y'est !!! j'ai l'honneur de vous annoncer que le projet de correspondance est lancé !!! Nous sommes allées a l'école la semaine dernière. Après des entretiens... avec la direction, nous avons suivi les démarches d'un professeur très actif: Jean-Pierre. Cest lui qui a fait bouger leschoses, il est formidable. Nous avons donc pu "sélectionner" 55 élèves pour la correspondance. Et là, le dilemne, faut-il choisir selon le niveau scolaire ou tirer au sort. Nous n'avons apparemment pas notre mot a dire car personne ne nous le demande, et qd on le dit qd même, le directeur s'en fiche, pas de discussion, c'est lui qui tranche... Ah la dictature... Bref, le directeur a tranché, ce sera un tirage au sort ds ttes les classes pour sélectionner 8-7 élèves par classe. Nous passons donc dans les classes, avec nos p'tits bouts de papiers. Pas facile de voir les mines déçues des enfants quin'ont pas eu la chance;... Les enfants sélectionnés restent pour certains sobres, ms dès notre départ de la classe, on entend les cris de joie... Le directeur qui a fait ça avec nous, on l'aime pas trop. On dirait un gros préfet... Il faisait à chaque fois un p'tit discours, et il a dit des choses qui nous ont vraiment énervé... Par exemple, on avait bcp discuté avec l'asso de bien éclaircir le fait que cette correspondance n'était en aucun cas un moyen pour les élèves de demander de l'argent, des cadeaux... Seulement Môssieur le directeur, malgré son entretien avec le psdt de l'asso qui avait bien appuyé cet aspect, a laissé échapper des choses que nous ne pouvons pas laisser passer, par exemple le "qui veut un correspondant français ? qui veut des cadeaux ?" dis aux élèves. Là emilie et moi on se regarde, il ne comprend rien à rien... bref, on en a reparlé a l'asso quio va retravailler avec lui sur cet aspect qu'il semble avoir du mal à intégrer... Ms je vous rassure, c'est le suel a etre comme ça, l'autre directeur est génial... Après cette sélection, nous avons donc pu rassembler ces élèves l'après midi avec nous, Jeanpierre et Océnie de l'asso. Nous leur avons expliqué le principe, distribué les lettres, lu quelques lettres, expliqué certaines choses qu'ils ne comprenaient pas, genre ce qu'est une Playstation... Je continue plus tard, ça va couper... (comme ds la Cité de la peur... "ça va couper")hihi hha hoho huhu !!!

Posté par marie_togo à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 décembre 2006

L'école primaire

Vendredi, nous sommes allées a l'école primaire de Kpalimé ou nous allons passer notre dernière semaine de stage. Là-bas à 7h, dur dur de reprendre le rythme d'école... Levée du drapeau, très militarisée... 6 élèves jouent du tambour, ils se mettent ts en rang par classe. Puis, tu sais pas pr quoi ils se mettent à pousser un cri ts en choeur, je sais pas ce qu'ils disent ms c'est un cri qui les rassemble. Puis, levée du drapeau avec tambour cette fois, c'est différent de Missa où c'était le silence complet et aucun mvt. Puis une classe chante l'hymne togolais, moins bien que Missa aussi (normal, ils n'ont pas le même age...), puis devise. Le directeur se poste au milieu de ts et dit un mot pr la journée. Puis le tambnour retentit, militaire, les élèves font "gauche gauche..." et rentrent en rang ds la classe. Restent les instit' qui se retrouvent pr se saluer, et faire une mini-réunion. Enfin, les cours peuvent commencer.

Emi et mmoi sommes assez déçues car nous arrivons pr la semaine de compositions, c-a-d que pr l'instant les élèves font des révisions, puis demain mardi commencent les épreuves. Ns allons encore surement faire les pionnes et corriger les copies. ça nous occupera... Ajoutons aussi les ocurs du soir bien soir, que nous nous réjouissons de faire. C'est nous qui allons devoir le faire et ça nous enchante. C'est bonne ambiance.

Les cours du soir se déroulent le lundi mardi et heui soir de 19h à 20h. Ce sont des cours d'alphabétisation donnés aux mamas de la ville et enfants qui ne vont pas a l'école ms qui veulent apprendre les bases. Ns en sommes a la syllabisation. C'est bonne ambiance. Par contre il faut s'armer de patience. Bien sur, normalement un interprète est avec nous car ils ne parlent pas français et pr expliquer certaines choses, c'est nécessaire. L'interprète est un membre de l'asso. Nous y allons tt a l'heure. Pr la patience, ça devrait aller car emilie et moi sommes ds la même classe , on pourra dc se relayer qd besoin se fera sentir.

Je reviens a l'école primaire: elle est composée de 2 gpes: A et B, dc 2 directeurs. Il y a bcp de classes, plusieurs de chaque niveau, par exemple: CM1A , CM2A, CM1B... Il y a donc 2 directeurs. J'ai rencontré l'un des deux directeurs (gpe B) ce matin, lors d'un entretien. Ns avons pu discuter de nos motivations, et de la correspondance. ça m'a fait du bien de pouvoir m'exprimer moi-même a propos de ce projet. Il ns tient tellement a coeur, et on a tellement peur qu'ils ne soient pas assez rapides... Ms bon j'ai pas mal insisté sur le fait que l'école primaire de Venansault attendait un courrier depuis 3 mois, et que ce serait mieux qu'ils se dépêche pr qu'on puisse ramener un courrier ds nos valises (ainsi ils économisent des frais postaux, et on gagne du tps...). J'ai demandé s'il pensait que c'était possible vu que cétait la semaine des compos... Il m'a dit que ce n'était pas un pb... Affaire à suivre...

Posté par marie_togo à 19:33 - Commentaires [10] - Permalien [#]

06 décembre 2006

La journée internationale du volontariat

Mardi 5 décembre ( j'crois qu'c'est cette date, chui un peu perdue ds les jours... dslée), c'était la journée internationale du volontariat. Une journée spéciale était donc organisée par les associations de Kpalimé pr fêter ça, comme ts les ans. Au programme : lever 5h45, à 6h15, les associations devaient se retrouver à la préfecture avec leurs volontaires (il devait normalement y avoir plusieurs expatriés...). Nous arrivons, nous sommes dans les 1ers, normal, on est à l'heure... A lapréfecture, ce qui est prévu, c'est de nettoyer l'environnement, à savoir sarcler les broussailles au fond de la cour (ça c'est les togolais qui l'ont fait parce qu'ils nous ont dit que sinon on aurait des ampoules...). Les expatriés devaient balayer lacour (on croyait que c'était ramasser les déchets... mais non, c'est balayer les feuilles... avec un balai fabriqué en bois... ) . Du coup, après avoir attendu en vain que d'autres expatriées volontaires arrivent... on s'est attelées ala tache... On a balayé tte la cour de dvt tte seule... Ben j'ai qd même eu  2 ampoules... C'est pas évident d'balayer les feuilles ds les graviers et les racines desarbres. Puis, aprèsq qulques interviews de journalistes ou j'ai laissé emilie parler (moi j'déteste ça), ns sommes partis, en chantant, balayer sur le bord des rues, en allant jusqu'au commissariat. Emilie et moi on a pas compris pourkoi ils faisaient ces actions ds des endroits représentants l'Etat qui n'a pourtt pas une politique environnementale et qui a abandonné son peuple depuis lgtps... On a réservé cette question àplus tard. On ns a aalors expliqué que les autres années, c'était ds les rues, ms que a chaque réunion d'asso, la préfecture était là, et que ds certaines actions, si ils avaient besoin d'eux (forces de police, préfet...), ils se montraient présents. C'était dc dixit : "pr leur prouver leur amour"... Mouais... Emi et moi sommes sceptiques. Ne serait-ce pas plutot pour surveiller ce que font les asso qu'ils sont présents aux réunions... Bref, on passe...

Emi et moi, on s'est eclipsé à la poste pdt qu'ils nettoyaient lecommissariat et "malheureusement" yavè la queue...hihi ! Qd ns sommes revenues, c'était fini, et en plus j'avais du courrier, que demander de mieux... Alors, on est rentré, avons mangé, siesté, puis nous sommes préparées pr un match de football qui devait avoir lieu l'après midi... Encore une fois on ne nousavait pas prévenu que c'était un match sérieux, avec entrée payante, public, journalistes... Nous on croyait qu c'était pour d'la blague, et qu'on allait jouer aussi... J'ai mis un short, mimi un maillot, et on nous a dit texto d'alller ns changer parce qu'on ne jouait pas... (ah ! au moins ça a le mérite d'être franc... mais sec et blessant... c'est la façon de parler africaine...dure). Bref, on est parti au stade,et la on a compri pourkoi on ne jouait pas... C'était du sérieux, ils s'échauffaient sérieusement... le public en trait ds le stade... ils st entrés sur le terrain en faisant une chaine ens e donnant la main... discours avt match, coup d'envoi officiel, applaudissement, puis c'st parti mon kiki... Les commentateurs radios s'en donnaient à coeur, français, puis éwé, puis anglais... Yavè un mr qu'avait un poste radio a coté de ns, du coup on avait le son et l'image en même tps... Ns on pouvait pas s'empêcher de rigoler... Ils se prennaient tellement au sérieux que ça en devenait ridicule...

Puis j'ai noté2-3 choses pendant le match... A chaque changement, l'arbitre vérifiait le joueur, maillot ds short... crampons, puis tape sur les fesses et zou en route... Sauf que la moitié des joueurs n'avaient pas de chaussures à crampons... On dirait que c'est comme si ils voulaient faire comme ça se fait malgré leurs différences... Vérifier les crampons qd y'en a pas, c'est assez spécial... Puis leurs maillots à manches longues !!! ils me donnaient chaud a jouer en plein soleil avec ces maillots...

L'ambiance d'un match ici est assez spéciale... Etj'ai pas trop apprécié. On dirait que lepublic regarde un sketch... Ils se foutent constamment de la gueule des joueurs. Ils st morts de rire. Par exemple y'avè un joueur plus gros que les autres, et c'est vrai que qd il courait ça faisait sourire, seulement dès qu'il avait laballe,tt le public était mort de rire... a se foutre ouvertement de sa gueule... C'est spécial. Pourtt personne ne se vexe. Ms c'est qd même du spectacle... Les joueurs en jouent. D'ailleurs ce gros, il a fait semblant de s'etre blessé pr obtenir une faute... Sauf qu'il a joué jusqu'à tps que la faute soit sifflé. Sauf qu'elle a pas été sifflé, ms lui il a pas laché. les autres joueurs croyant qu'il était vraiment blessé (moi aussi d'ailleurs, ms pas le public qui riait à se pisser dessus), on du ledéplacer sur le bord du terrain, difficilement, un qui tient les bras, l'autre la tete, et le cul qui traine par terre. Puis une fois sur le coté, le gros se lève, lève les jambes, puis part encourant sur son banc de touche... J'ai rien compris a ce qui sepassait. Les équipoes c'était les asso contre les journalistes: résultat= 1-1.

Puis après quelques intervies, nous nous sommes ts retrouvés aqu Gomido (un bar ou ya de l'ambiance de Kpalimé). Y'avè tt le mde de la journée, journalistes, asso, joueurs... Les asso offraient un pot. On a chanté, dansé, c'était sympa comme tout. Puis nous sommes rentré, mangé dodo (bien mérité, sommeil lourd et réparateur...).

Posté par marie_togo à 13:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]


03 décembre 2006

Episode de la police...

Dans l'genre on attire la poisse, Emilie et moi on est pas mal... Alors que nos amis avaient accepté de nous emmener au marché avec eux dans leur voiture (4 derrière), nous voila en route. Seulement, sur la route, un des copains s'est trompé de route et a failli entrer dans la ligne des vélos, mais il s'est vite arrêté et a remis la voiture ds le droit chemin... Sa arrive svt ici destrucs comme ça , rien d'bien grave... Ms pas de bol, y'avè des flics en vélo juste a coté. Ils nous ont arrêté, et là, la sentence tombe: fausse manoeuvre + surnombre ds la voiture... Enrageant !!! Toutes les voitures ici sont en surnombre, il est bien facile d'arrêter des balncs... Bref, papiers du véhicule... Pas en règle !!! Cette voiture louée n'avait pas subi le controle technique... T'hallucines, ils veulent emmener la voiture a la fourrière... Bref, pas cool... C'est là que Yacynthe intervient. Il sort de la voiture et va discuter 20-30min avec les policiers qui aparemment ne veulent rien entendre... Ms en sortant quelques billets de sa poche et en les glissant ds le permis de conduire, les policiers se montrent plus attentifs. Le prix monte jusqu'à 9 000 F. Ils s'en mettent plein les poches, ms ils ns ont laissé partir... Ts corrompus... C'est rageant !

Posté par marie_togo à 21:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Le parc animalier de Ziniaré

Vendredi, après que nos amis soient partis (Jeudi soir), nous nous sommes levées tôt (un peu trop selon moi d'ailleurs... dur dur) pr aller a quelques km en bus a la mairie de Ziniaré, afin de négocier des places pr le parc animalier de Ziniaré. On a réussi, puis en avant marche pr le parc. En arrivant, ce sont les militaires qui nous ont accueilli, c'est eux qui gardent le parc. L'un d'entre eux nous a accompagné ds notre visite. On a vu des girafes, des éléphants, des tigres, des singes, des hyènes, des autruches, des buffles, des porc épic, piton, tortue en pein acte de fornication (j'me serais crue ds le père noel est une ordure...), des rhinocéros, un poumba (dans le roi lion), croco... C'était sympa comme tout. J'arrive pas à me faire une opinion sur ces parcs. Qu'est-ce que je dois en penser ? Est-ce mauvais pr les animaux... J'ai posé la question a yacynthe. Il m'a répondu qu'au moins ici, les animaux n'étaient pas en danger, et qu'ils avaient a manger... Moi j'sais tjrs pas qupoi en penser.

Posté par marie_togo à 21:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Notre séjour a ouaga

Pendant notre petit séjour d'une semaine, nous avons pu voir nos amis de la fac. ça m'a fait énormément de bien. On a pu discuter de ce qu'on avait vécu, de notre moral... Et ça m'a fait du bien de voir que eux aussi avaient eu leurs coups durs... Du coup, mon moral en baisse est remonté au sommet, pour aborder les dernières semaines ds la plus gde sereinité et motivation. Grâce à eux, nous avons pu négocier une chambre d'hotel a un prix plus qu'abordable, avec une douche, des WC avec chasse d'eau, un gd lit, et des lézards. ça fait vraiment du bien. L'hotel avait un resto, du coup on a pu manger ts les jours au resto. Bon d'accord, y'avait pas gd chose a manger, du coup j'ai mangé des frites ts les jours. Pis qd on sortait, on trouvait un autre restaurant, avec plats européens bien sur... On s'est retrouvé a manger des salades campagardes, des bananaslips, des pizzas 3 fromages, ... Succulent !!! On a vraiment fait les touristes pendant 1 semaine.

Nous avons occupé nos journées en allant au marché avec nos amis. Ils faisaient leurs derniers achats avant leur départ. Yacynthe, le psdt de l'asso, ns a aussi emmené ds des endroits moins connus. Ben oui, il est sculpteur, dc connaît bien les endroits où on vend les arts. Ns sommes dc allé au SIAO, beaucoup d'artistes s'y retrouvent, marché des arts, marché tt court, village artisanal... Moi le marché, c'est pas trop mon truc. Je trouve même que c'est du harcèlement. Les vendeurs te sautent dessus sans te laisser penser, allant parfois jusqu'à te prendre par le bras pr t'emmener où ils veulent que tu ailles. Ils disent tjrs pareil: "la visite est gratuite", "pr le plaisir des yeux", "donne moi un prix",... Parfois, ils te prennent aussi par les sentiments en inventant une histoire pr que tu l'dépannes... Bref, moi ça m'a gonflé. T'as juste envie de crier qd ils sont ts autour de toi  a te dire d'aller ds leur boutique, pis qd tu dis qu't'en veux pas, ils te disent qd même bon ben ce sera 4000 pr toi, allez vendu... Ben non, rien vendu du tt... çq met vraiment les nerfs. Enfin, ils vendent quand même des jolies choses, très agréables a regarder. Ce sont vraiment des artistes.

Posté par marie_togo à 21:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Ouaga 2000

Samedi matin, avt de partir pr Lomé, ns avons fait quelques dernières visites... Ouaga 2000, c un quartier ds lequel on ne trouve que des gdes villas. On s'est promené ds ce quartier, c'est assez bizarre, ta plus l'impression d'être a ouaga. Les villas sont construites par les Ministres... personnes haut placées dans le gvt... C assez écoeurant. Tu viens en taxi, en voyant les gens dans la rue... pr arriver ici. Et le pire, c'est qu'il n'y a absoluement persone. Ces villas sont vides. Elles sont ici pr accueillir les VIP lors de réunions, conférences, rares. Bref, visite bof, ms fo l'voir pr le croire.

Posté par marie_togo à 20:52 - Commentaires [14] - Permalien [#]

30 novembre 2006

Le courrier de l'école Louis Chaigne

Nous avons bien reçu votre courrier postal la semaine dernière. ça m'a fait énormément de bien, j'étais très enthousiaste. Ce projet me tient vraiment à coeur. Pour ceux qui ne sont pas au courant, emilie et moi avons rencontré plusieurs écoles étant intéressées pr mettre en place une correspondance entre des enfants frçs et togolais. L'école Louis Chaigne de Venansault était intéressée pr ce projet et y a engagé deux classes, CM1, et CM1-CM2. En arrivant au Togo, nous nous sommes rendues compte que ce projet était plus difficile à mettre en place qu'on le pensait. Svt, les  correspondances dérapent... Si ce n'est pas bien encadré, certaines corrspondances dérapent et les enfants togolias demandent de l'argent... Or, ce n'est en aucun cas ce que l'association, et les écoles souhaitent. Par conséquent, l'école togolaise concernée doit être bien encadrée par l'association, qui doit mettre au clair les objectifs... Puis l'effectif de la classe doit correspondre à celui des frçs... Beaucoup de choses à mettre au point avant de commencer. Du coup, ns avons dû calmer notre impatience, afin de ne pas faire d'erreurs... Aujourd'hui, voilà où ns en sommes, l'école est choisie. Nous allons y travailler les 23 semaines qui viennent. De ce f ait, nous pourrons verifier si tt y est correct et si c'est vraiment une école qui mérite cette correspondance (j'commence a parler comme eux). Ici, ttes les écoles se battent pr une correspondance. Choisir l'école ou les résultats st les meilleurs motivera les autres pr s'appliquer ds leur éducation, afin de pouvoir entrevoir ds le futur une correspondance...sorte de récompense>... Bref, on vérifira tt ça, et nous pourrons aussi leur expliquer le principe, se mettre d'accord, et commencer à sensibiliser les enfants concernés. J'ai vraiment hâte. Je pense qu'on sera lmà quand ils ouvriront leur première lettre, j'ai vraiment hâte. Je trouve ça fantastique. Correspondre avec un enfant togolais, j'aurai adoré étaznt petite. Bref ça va couper, j'peux pas m'éterniser plus sur le sujet. Tt ça pr dire que c'est ce a quoi on s'attele ds les jours a venir...

Posté par marie_togo à 19:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]